Envole vers le Costa Rica !

Depuis plusieurs année je rêve de visiter le Costa Rica. Je vous livre quelques recherches et mes impressions au moment où je me suis envolé pour ce pays l'année dernière.

Dimanche 10 janvier 2015, il est 22 heures 35, je m’envole pour le Costa Rica ! Demain à 19 heures 41 (heure locale : 11 heures 16), après une escale à Mexico, j’aurai parcouru les 8 917,39 km qui séparent Paris de San José, la capitale située au centre de ce magnifique pays.

Voilà quelques temps que j’ai décidé de me payer ce voyage, c’est la première fois que je quitte notre continent ! J’ai hâte de visiter ce pays, situé dans l’hémisphère nord du globe, sur l’isthme qui relie l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud ; il est délimité par le Nicaragua, la Mer des Caraïbes, le Panama et l’Océan Pacifique et fait partie de l’Amérique Centrale. Dans mes bagages, je n’ai pas oublié mon dictionnaire d’espagnole, langue officielle du Costa Rica ; pour ce qui est de l’argent, je n’ai emporté que des euros que j’échangerai contre des colóns (1) dans une banque de San José.

Des recherches très limitées sur l’histoire et la géographie de ce pays m’ont appris que Le Costa Rica est une République Constitutionnelle Unitaire, elle a proclamé son indépendance en 1821. Elle a aboli la peine de mort, en 1877 et a également abandonné son armée en 1948 pour privilégier la santé et l’éducation sur son territoire. Elu avec 77% du suffrage le 6 avril 2014,  pour 4 ans, Luis Guillermo Solís Rivera était inconnu quelques mois avant de devenir président de la République de ce petit pays de 51 000 km2, environ 1/10ème de la France métropolitaine, peuplé par 4 millions 814 143 habitants de « Ticas » et « Ticos » (2) d’un âge moyen de 30,4 ans.

Je ne sais pas encore si j’aurais le temps de visiter les 7 provinces du Costa Rica (3), mais j’espère bien pouvoir aller admirer les sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco (4). Peut-être aurai-je la chance de grimper jusqu’au point culminant Cerro Chirrip à 3819 mètres, de parcourir quelques-uns des 1230 kilomètres de côtes, d’admirer l’extraordinaire richesse de la nature, les paradis sauvages, les plages de rêve, les sommets vertigineux, la jungle épaisse, les steppes lunaires, … de ce pays qui m’attire depuis quelques mois. J’ai parcouru des livres et des sites internet qui ne m’ont dévoilé qu’une infime partie des paysages et des fonds marins dignes des plus beaux aquariums, des forêts immenses à couper le souffle, des mangroves inextricables et deux océans aux vagues parfois impressionnantes…

Je sais que derrière d’énormes attraits touristiques, de magnifiques richesses naturelles, le Costa Rica est un pays qui creuse l’écart entre riches et pauvres ;  mais la chaleur et la gentillesse de ses habitants sensibles et accueillants en fait un pays de rencontres.

Je suis parti à l’aventure, sans réservation, il parait que cela ne pose pas de problème particulier. Dans la plupart des endroits à caractère touristique, je devrais trouver où me loger, en hôtels ou en cabinas. En ce qui concerne la nourriture, je gouterais certainement  au Arroz con Pollo (5), ce qui se rapproche le plus d’un plat national, car les habitants du Costa Rica n’ont pas de spécialité gastronomique particulière. Le déjeuner, considéré comme le repas principal de la journée, est assez souvent composé d’une assiette appelée Casado (6). Le poulet, le bœuf en sauce ou les galettes de pomme de terre au poisson sont les plats habituellement servis avec le Casado. En accompagnement de ces plats les jus de fruits sont souvent présents.

Outre les dizaines de photos que je compte prendre du Costa Rica, je pourrais rapporter des reproductions d’œuvres précolombiennes, du café, des cigares, du papier, un hamac, …

Comme le dit l’expression populaire locale utilisée à toutes les sauces : « Pura Vida ! » … Oui « C’est la belle vie ! » qui commence pour moi !

Axel

Informations pratiques :

Le climat du Costa Rica : il est très varié. Les montagnes sont à l’origine de 3 types de climats :

. Zone tropicale humide de l’Atlantique,

. Zone tempérée dans la Vallée Centrale,

. Zone tropicale du Pacifique, étés très chauds et des saisons pluvieuses très accentuées.

Les températures moyennes annuelles varient entre 32°C sur les côtes et 17°C dans les terres. La température moyenne de la Vallée Centrale est de 20°C tout au long de l’année, c’est l’éternel printemps. De décembre à avril c’est la saison sèche, c’est l’été et le meilleur moment pour visiter le Costa Rica.

De mai à novembre c’est la saison des pluies, la partie sud de la côte pacifique est la plus arrosée.

Les papiers à posséder pour un voyage au Costa Rica : passeport valable au moins 6 mois après le retour et billet de retour. Au-delà de 90 jours, le visa est obligatoire.

Les vaccins pour partir au Costa Rica : aucun vaccin n’est obligatoire.

Vaccination conseillée :

. Si vous avez séjourné ou transité dans un pays ou une région touché(e) par la fièvre jaune, dans ce cas un certificat international de vaccination contre cette maladie vous sera alors demandé,

. Dans la province de Limón (ville de Matina), ainsi qu’en en zone rurale, en-dessous de 500 m d’altitude, traitement antipaludique.

Electricité : 120 volts, 60 Hz.

Les adresses utiles :

Ambassade du Costa Rica en France : 4, square Rapp 75007 Paris – Tél : 01 45 78 96 96-  Mail : embcr@wanadoo.fr – Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 17h.

Ambassade de France au Costa Rica : A022, Curridabat, 10.177-1000 Costa Rica – Tél : (506) 22 34 41 67 – Mail : ambafrcr@gmail.com – Ouvert du lundi au vendredi de 7H30 à 12h.

 

(1) Colóns = CRC : monnaie nationale du Costa Rica indexée sur le dollar américain et divisée en 100 centimos, au 10/01/2015 1 € était égal à 638,6445 CRC et 1 CRC à 0,0016 €.

(2) « Tico » au masculin « Tica » au féminin : surnom pour désigner les Costariciens, au pluriel ajouter un « s » à la fin. Ce surnom vient de l’usage important de diminutifs que les Costariciens emploient assez souvent,  par exemple : el cafecito (le petit café), la lechecita (le « petit » lait), el aguïta (la petite eau),  el carrito, (la petite voiture),  el vinito (le petit vin), la cervecita (la petite bière), …

(3) Les 7 provinces du Costa Rica : San José (Capitale San José 339 588 h), Limon (capitale Puerto Limon 64 285 h), Heredia (capitale San Francisco 59 484 h), Alajuela (capitale Alajuela 48 366 h), Guanacaste (capitale Liberia 47 906 h), Cartago (capitale Paraiso 41,936 h), Puntarenas (capitale Puntarenas 36 242 h).

(4) Sites du Costa Rica inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco : les réserves de la cordillère de Talamanca-La Amistad et le parc national La Amistad (1983), le parc national de l’île Cocos (1997), la zone de conservation de Guanacaste (1999), les établissements de chefferies précolombiennes avec des sphères mégalithiques du Diquís (2014).

(5) Arroz con Pollo : poulet découpé dans du riz avec des pois chiches et de la coriandre.

(6) Casado : est une assiette nommée ainsi car ses ingrédients principaux, haricots noirs et riz sont côte à côte comme s’ils étaient « mariés ».

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous pouvez aussi découvrir le site 123ideecadeau pour offrir des cadeaux pas cher à vos proches